• Search
Site PénaliséL'histoire d'un site pénalisé devenu une agence de référencement !
moteur de recherchemoteur de recherche

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?

Les moteurs de recherche ont envahi nos vies, tant et si bien qu’on peut se demander comment on faisait avant ?

social-media

Aujourd’hui Internet est partout et nous l’utilisons à chaque instant : rechercher la définition d’un terme, faire ses achats, écouter de la musique, regarder des vidéos, surfer sur les réseaux sociaux, consulter la météo, etc.

Internet est omniprésent et avec lui c’est aussi l’avènement des moteurs de recherche qui nous facilitent la vie.

Google, Yahoo Search, DuckDuck Go, Qwant ou encore Lilo, font partie de ces moteurs de recherche très consultés au quotidien par de nombreux utilisateurs.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Utiliser un moteur de recherche est un réflexe pour la majeure partie des gens. Plus rien ne reste en suspens, avec même l’apparition d’un nouveau terme « Googeliser » dans le dictionnaire, aujourd’hui, nous sommes plus que jamais « addict » aux moteurs de recherche. C’est par ces outils là que nous accédons désormais à l’Information.

On les consulte depuis son ordinateur mais surtout depuis notre téléphone mobile, qui nous accompagne lui aussi partout et tout le temps. Moteurs de recherche et mobile font donc la paire désormais.

Mais comment fonctionnent-ils ?

C’est relativement simple. Les moteurs de recherche sont conçus à la fois :

  • de robots (appelés « spiders », « robots » ou encore « crawlers ») qui parcourent et scannent tous les contenus du Web,
  • d’un index qui répertorie et classe tous ces contenus selon leur pertinence,
  • d’un résultat de recherche.

Vous tapez votre recherche dans l’interface prévue à cet effet, et ensuite c’est tout une mécanique bien huilée qui s’active.

Le programme informatique va ainsi faire une recherche dans sa bibliothèque de données pour vous fournir une réponse la plus précise possible et la plus en adéquation avec l’information que vous souhaitez avoir.

Pour l’utilisateur c’est un site Web, ni plus ni moins. Mais en coulisse, c’est un programme hautement sophistiqué qui prend en réalité le relais, faisant des moteurs de recherche des outils ultra puissants.

Quelles sont les étapes nécessaires pour me fournir une réponse ?

Évidemment, les moteurs de recherche semblent être des outils relativement basiques, aussi simples qu’un annuaire téléphonique : hors il n’en n’est rien.

Ce sont des programmes informatiques vraiment complexes que nous allons essayer de vous décrypter.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour fournir une information précise à la requête de l’utilisateur.

L’indexation

Avant de pouvoir puiser une réponse dans sa base de données, le moteur de recherche doit avant tout parcourir le Web pour en scanner les contenus.

moteur-recherche

Avant de pouvoir se constituer une base de données fiables et utiles pour les utilisateurs, il faut évidemment parcourir les contenus pour les répertorier. C’est ce qu’on appelle l’« indexation ».

Une fois les contenus indexés, le moteur de recherche peut ensuite les proposer en réponse aux requêtes dans ce qu’on appelle une page de résultats : la SERP (Search Engine Result Page).

Cette procédure commence par un « lâcher de robots ».
Ce sont les robots qui parcourent et scannent les différentes pages sur Internet. Les robots explorent les sites et les pages Web en suivant notamment les liens hypertextes.
Au fur et à mesure, le robot engloutit et collecte les liens des pages qu’il télécharge au fur et à mesure pour ces pages soient ensuite analysées.

Ensuite, c’est ce qu’on appelle « un indexeur » qui va analyser à proprement parlé les informations pour les indexer dans la base de données, dans une phase suivante qui est la phase de classement.

Le classement

Pour traiter l’ensemble des pages téléchargées par les « spiders », le moteur va devoir traiter et analyser les contenus récoltés.

Le contenu est passé au peigne fin afin de déterminer sa pertinence et sa thématique. Le site est également analysé en même temps : il faut qu’il soit techniquement opérationnel et répondre à des critères de qualité précis. Un site par exemple trop lent à charger verra ses pages indexer très loin dans le classement des moteurs de recherche, car dans la pertinence de la réponse apportée à l’utilisateur, figure aussi le facteur temps par exemple. Il faut que les pages s’affichent rapidement pour l’internaute qui n’a pas de temps à perdre. Pour cet exemple, sachez qu’un site rapide à charger fait gagner du temps aux robots mais aussi à l’utilisateur.

En termes de contenu, vous devez proposer un contenu original (pas dupliqué ou copié), pertinent et frais (disons récent) pour être considéré comme crédible pour apparaître dans les meilleurs résultats de la SERP. writing-content
Mais vous devez également vous inscrire dans ce qu’on appelle une thématique.

La thématique d’un site et d’une page est fondamentale pour son classement. Le moteur de recherche va ranger le contenu dans une base de données qui sont organisées selon des thématiques.
Votre contenu peut être indexé dans plusieurs thématiques ou plusieurs bibliothèques si vous voulez. Ainsi pour chaque page, le moteur de recherche va déterminer une ou des thématique(s) principale(s). Mais pour qu’il puisse faire ce classement, c’est avant tout au contenu d’être le plus clair possible.

Et c’est là qu’interviennent les notions de :

  • Sémantique du site et de la page,
  • champ lexical,
  • recherche de mots-clés.

Si vous êtes possédez un site d’architecture par exemple, vous ne pouvez pas tout d’un coup traiter d’une thématique qui sort de votre domaine sur votre site comme par exemple la recette d’une pizza. Le moteur de recherche n’y verrait plus clair dans le type de contenu que vous proposez.

Vous devez être cohérent pour les moteurs de recherche mais également pour l’utilisateur. Tout doit parfaitement bien s’articuler sur votre site, et les pages doivent se compléter les unes les autres (en plus d’être liées les unes aux autres par des liens), en plus de fournir une réponse claire et concrète à l’internaute en recherche d’informations.

Il faut donc veiller à la fois à la pertinence technique de son site mais aussi à la pertinence du contenu que vous produisez pour que celui-ci soit correctement indexé.

Notez également que l’ancienneté d’un site fait autorité sur des sites plus récents.

La recherche et le résultat

C’est l’étape où l’utilisateur entre une requête dans la barre de recherche du moteur, requête à laquelle il espère avoir une réponse des plus précises possible. Il tape soit un mot-clé en particulier, soit une expression toute entière. mobile-phone

Ce que vous devez savoir, c’est que lorsque vous rentrez une requête dans la barre de recherche de votre moteur de recherche, c’est un algorithme (plus ou moins puissant en fonction des moteurs utilisés) qui s’enclenche pour vous fournir LA réponse que vous souhaitez.

L’algorithme va utiliser de nombreux critères (URL de la page, titre, balisage, texte, maillage interne, etc.) pour donner une note de pertinence aux pages Web.
Chaque moteur a son propre algorithme qui fonctionne toujours selon des formules mathématiques. Le but étant de proposer une réponse la plus précise possible tout en prenant le moins de temps possible. Ces algorithmes sont de plus en plus intelligents et puissants et se focalisent aujourd’hui davantage sur la qualité réelle d’un contenu en rapport avec les requêtes utilisateurs.

Il est fondamental que l’utilisateur obtienne une réponse claire, rapide et précise à sa requête : selon la pertinence d’un contenu par rapport à cette requête, il sera positionné dans la SERP, le but étant de se positionner dans les premières réponses données par le moteur.

Quels sont les principaux moteurs de recherche ?

Il existe aujourd’hui plusieurs moteurs de recherche très célèbres, dont le plus connu est bien évidemment Google. Le géant américain concentre en effet près de 94% des recherches en France. Cela veut bien dire qu’au moins 9 français sur 10 font des recherches d’informations sur Google.

Google

Google c’est évidemment le moteur de recherche de prédilection pour la plupart des internautes dans le monde. Et pour cause : c’est le moteur le plus puissant du marché. On a beau dire, chez Google on fait les choses en grand et il est très difficile pour tous les autres d’essayer d’exister aux côtés d’un tel mastodonte.
Son succès est clairement lié à la façon dont le géant récolte et classe les données pour fournir à l’utilisateur une expérience la plus efficace, bien qu’on le critique aussi pour ces mêmes raisons d’intrusion dans la vie privée.

Yahoo! Search

Sans doute la première alternative à Google, Yahoo Search est le moteur de recherche développé par Yahoo et associée désormais aussi à Microsoft. C’est donc Bing qui vient aussi alimenter le moteur de Yahoo pour fournir la meilleure réponse possible à l’utilisateur.

D’autres moteurs existent, essayant d’innover en permanence pour apporter une autre expérience utilisateur que sur Google.

DuckDuck Go

Encore un petit américain qui a pointé le bout de son nez en 2008.
Basé sur un leitmotiv fort – le respect de la vie privée des utilisateurs – ce moteur de recherche ne stocke donc aucune donnée personnelle. Ce moteur comptabilise plus de 10 millions de recherches de recherches par jour, et ce chiffre n’a fait qu’augmenter.

Les moteurs de recherche français

Le « made in France » a le vent en poupe même en ce qui concerne les moteurs de recherche.

Qwant

Très connu en France, ce moteur de recherche est intégré à Mozilla et tout comme DuckDuck Go, Qwant cultive le respect des données personnelles. Aucun cookies traceurs ne sont installés, et donc les utilisateurs sont préservés de toute intrusion, et les résultats affichés sont dits « neutres ». Ils ne sont donc pas calqués sur d’éventuelles recherches précédentes.
En janvier 2018, le moteur de recherche Qwant revendiquait 56,5 millions de connexions mensuelles. Encore un challenger de Google, mais français cette fois.

Exalead

Encore un moteur de recherche français qui a pour cible principale les entreprises, mais également depuis peu, le grand public. Développé par des anciens d’Altavista et désormais entité de l’entreprise Dassault, Exalead est surtout caractérisé par ses paramètres de recherche avancée.
Pas du tout axé sur les paramètres de la vie privée cette fois, ce moteur de recherche est tout de même original pour sa catégorisation des thèmes. La réponse fournie est vraiment précise et il mérite le détour.

Lilo

Voilà un moteur de recherche dit « solidaire » et basé sur des principes éthiques : tout simplement, le moteur finance des projets environnementaux et sociaux. Comment ? Avec l’argent de la publicité. 50% de l’argent gagné avec la publicité permet de financer ces fameux projets.
Au niveau du moteur de recherche à proprement parlé, Lilo s’appuie sur les résultats de recherches de Bing, Google et Yahoo Search.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?
5 (100%) 1 vote
Site Pénalisé