L’inbound marketing, communément appelé « marketing entrant » en français, consiste à inverser le mouvement commercial traditionnel (qu’on appelle à l’inverse « outbound marketing » : marketing sortant) qui consiste à aller vers les clients pour les convaincre.
Cette nouvelle stratégie connait une succès fulgurant, notamment grâce à l’utilisation et à l’efficacité des nouvelles technologies, qui font du numérique un allié vital pour le commerce d’aujourd’hui.

Une stratégie marketing à l’ère du numérique

L’inbound marketing est donc utilisé par les commerces afin de viser les clients, appelés « prospects », les plus susceptibles d’être intéressés par leurs produits ou leurs services.
Afin d’attirer leur attention et leur curiosité, l’inbound marketing utilise le contenu des sites marchands. En misant sur leur qualité, cette stratégie cherche à créer un lien fort d’identification entre le contenu d’un site et les internautes qu’il vise. Ces consommateurs sont par conséquent appelés « earned customers » (traduction : clients gagnés), c’est-à-dire des clients acquis grâce à une stratégie active de persuasion (contrairement aux paid customers (« clients achetés ») par les méthodes classiques de marketing, telles que la publicité).

inbound marketing
De plus, l’inbound marketing permet de créer un véritable lien avec les prospects (les clients), puisque c’est à partir de contenus personnalisés, vers lesquels vont se diriger les internautes, que le premier contact se fera. Il aura donc bien plus d’impact qu’une publicité classique, qui cherche à viser le plus grand nombre de clients au détriment de ceux qui pourraient être le plus intéressés par un produit spécifique.
Enfin, il faut savoir que l’inbound marketing concerne aussi bien la première approche d’un client que sa fidélisation et l’entretien de sa relation sur le long terme avec le commerce en question.

Comment fonctionne l’inbound marketing ?

L’intérêt principal de l’inbound marketing est sa capacité à englober l’ensemble du processus de consommation, de la première à la dernière étape. En effet, les autres stratégies, telles que le social media, visent majoritairement un moment-clé de la vente. Ainsi, l’inbound marketing concerne et s’applique dans de nombreux domaines. Son efficacité réside justement dans la polyvalence qu’il déploie pour viser au mieux les prospects susceptibles de devenir clients, de la création de contenu de qualité au référencement sur le net, en passant par le suivi analytique ou le partage sur Facebook…

marketing entrant

Concrètement, l’inbound marketing comporte 3 étapes :

1. Amener des prospects à venir sur son site par eux-mêmes, c’est-à-dire créer un réseau de possibilités permettant à des internautes d’arriver jusqu’à son site, grâce à :

Landing Page

2. Une fois les prospects arrivés sur son site, les convaincre afin qu’ils deviennent des clients de ses produits ou de ses services :

  • En créant des espaces dédiés à accueillir chaque type de prospects visés. Par exemple, pour une agence immobilière, prévoir une page d’accueil (aussi appelée « d’atterrissage » ou « landing page« ) pour les locataires cherchant un bien dans un quartier ou une ville spécifique, mais aussi une page pour les propriétaires souhaitant louer des biens dans ce même secteur, etc.
  • En incitant le prospect à s’investir dans une action organisée pour créer un lien avec la société, par exemple en participant à un tirage au sort, en appelant un numéro spécial… Pour cette stratégie, appelée « Call to Action » (« Appel à l’action »), on utilise, pour plus d’efficacité et d’impact, des verbes actifs tels que « Appelez » ou « Participez ».
  • En créant un réseau de contacts grâce au « nurturing » : les prospects, alors appelés leads, sont mis en relation afin de créer des tissus de contacts partageant les mêmes intérêts, des réseaux en constante progression.

3. Une fois les prospects devenus clients, il faut chercher à améliorer le trafic et la qualité de l’inbound marketing :

  • En analysant les rapports du trafic généré par le site et ses tableaux de bord
  • En utilisant une technologique de « retour sur investissement » (ROI)
  • En tirant les conclusions des failles afin d’améliorer l’efficacité de la prospection et de la conversion des prospects

Le meilleur exemple d’inbound marketing est encore celui de son propre créateur : Hubspot, qui édite de nombreux logiciels. Spécialisé dans les stratégies marketing, cette société utilise l’inbound pour servir son propre intérêt, à travers un site extrêmement bien nourri. L’efficacité du blog d’Hubspot ainsi que l’évolution de son chiffre d’affaires, qui a bondi de plus de 80% en un an, témoignent du potentiel de l’alternative inbound.

Quels sont les intérêts de l’inbound marketing ?

Le principal atout de l’inbound marketing est sa capacité à tisser un réseau de clients de qualité, puisque basé sur des relations personnalisées et uniques entre la société et son client. Contrairement aux stratégies classiques de marketing, il vise moins la quantité (attirer l’attention du plus grand nombre possible de personnes) que la qualité de la prospection (attirer l’attention des clients les plus intéressés par tel ou tel produit, tel ou tel service, afin de viser juste).

Ainsi, l’efficacité de l’inbound marketing est non seulement renforcée par le rapport personnalisé entre l’entreprise et ses clients, mais aussi grâce à l’économie de moyens mis en œuvre pour sa promotion. En visant mieux les clients, cette stratégie évite les pertes de temps et d’argent de la publicité traditionnelle, qui diffuse en grands renforts de moyens son message. Grâce à la création d’articles, de sites et de contenus à forte valeur ajoutée, l’inbound marketing cherche exclusivement à entrer en contact avec les prospects qui sont susceptibles d’être intéressés par ce que propose la société qui l’emploie. En les invitant implicitement à visiter son site et à devenir son client, une entreprise crée un lien privilégié avec l’internaute, sans déranger ni inonder les autres clients non intéressés par ses activités.

De plus, l’inbound marketing est non intrusif, évitant ainsi le reproche souvent fait à la publicité classique d’être omniprésente. C’est grâce à la construction d’un univers, d’une image et d’un réseau qui lui est propre, qu’une entreprise pourra, grâce à l’inbound marketing, convaincre un prospect de le rejoindre, puisque cet univers aura été imaginé pour correspondre à ses attentes et à ses envies, et sera donc fait pour lui.

QU’EST-CE QUE L’INBOUND MARKETING ?

L’inbound marketing  encore appelé  marketing entrant fait référence aux activités marketing qui ont lieu lorsqu’un visiteur trouve votre site Web ou en apprend davantage sur votre marque. Les méthodes de marketing entrant les plus courantes sont les médias sociaux, les vidéos, les blogs, l’email marketing, l’écriture de contenu SEO et le marketing (livres blancs, guides, procédures, etc.). Contrairement au marketing traditionnel, parfois appelé «interruption», le marketing entrant fournit des messages et des informations ciblés après la découverte d’un site Web. Au lieu de tenter d’attirer un large public auprès du public par le biais de publicités ou de publicités, le marketing entrant affiche des appels à l’action (ou CTA) après que quelqu’un a déjà trouvé votre site Web ou vos services.

L’inbound marketing  consiste essentiellement à donner à votre public cible ce dont il a besoin au moment opportun. Plutôt que d’essayer de générer un trafic pertinent ou non, les efforts entrants tirent le meilleur parti du trafic que vous souhaitez et dont vous avez besoin en leur proposant un contenu ou des informations souhaitables, utiles et intéressants.

QU’EST-CE QUE LE REFERENCEMENT?

Le terme «optimisation pour les moteurs de recherche» est synonyme de tout acte visant à optimiser votre site Web afin d’obtenir des performances optimales dans les moteurs de recherche. Le référencement est un terme large qui recouvre une variété d’actions et de nombreux facteurs sur votre site Web contribuent au référencement.

EN QUOI LE REFERENCEMENT EST-IL DIFFERENT?

De manière générale, le référencement est tout ce que vous faites pour augmenter la probabilité que votre site soit classé plus haut ou plus fréquemment dans les résultats de recherche. Si vous écrivez une copie de produit riche en mots clés dans le but de mieux classer les mots clés de ce paragraphe, vous optimisez essentiellement votre site. Mais le référencement ne consiste pas en une ou deux choses: il s’agit d’un groupe plus large de tactiques multiples qui travaillent ensemble pour améliorer votre site Web. Pour avoir un site Web bien optimisé, vous devez répondre à un certain nombre d’exigences. Vos mots clés ciblés doivent être utilisés autant de fois que vous le souhaitez, les titres de vos pages doivent être optimisés, la navigation sur votre site et les URL doivent être propres et faciles à comprendre, vous devez disposer de liens de haute qualité… la liste s’allonge encore et encore. Le référencement évolue également constamment, de nouvelles méthodes apparaissent alors que les plus anciennes perdent souvent en popularité.

EN QUOI L’INBOUND MARKETING  ET LE REFERENCEMENT SONT-ILS DIFFERENTS?

En apparence, il peut sembler que  l’inbound marketing  et le référencement sont très différents. Le marketing entrant vise à convertir le trafic en prospects ou en acheteurs en proposant le bon contenu ou l’expérience, tandis que le référencement vise à attirer plus de trafic en améliorant le classement de votre site Web. Cependant, ces deux méthodes ont un point commun: l’élément humain.

Le référencement ne consiste pas seulement à améliorer votre classement. Il s’agit de faire en sorte que votre site Web soit vu par plus de visiteurs, de toucher davantage de clients potentiels et d’aider davantage de personnes à trouver ce qu’elles recherchent. De même, le marketing entrant consiste à donner à ces visiteurs, à ce qu’ils recherchent et à les aider à résoudre leurs problèmes.

L’inbound marketing  et le référencement se concentrent sur différentes étapes du processus de vente. Le référencement consiste à attirer, tandis que le marketing entrant est convaincant. Cependant, lorsqu’ils sont bien utilisés, ils forment une stratégie de vente cohérente et efficace.

QUEL EST LE MEILLEUR POUR VOTRE SITE WEB?

En ce qui concerne l’inbound marketing  par rapport au SEO, votre site Web devrait avoir des stratégies pour les deux, pas l’un ou l’autre. Les deux sont extrêmement importants pour attirer non seulement le trafic pertinent, mais également pour convertir ces visiteurs en clients.

Sans référencement, il est peu probable que vous obteniez le bon type de trafic dont vous avez besoin. Le référencement augmente la visibilité de votre site Web et vous permet de classer les mots clés les plus pertinents pour votre entreprise. Sans référencement, vous devez vous fier au bouche à oreille, à des liens ou à de la publicité payée.

Sans l’inbound marketing, vos efforts de référencement ne porteraient tout simplement pas ses fruits. Les clients veulent et ont besoin de raisons pour vous faire confiance et pour choisir votre entreprise parmi les nombreuses autres qui existent. En leur fournissant du contenu (blogs, articles, téléchargements) ou des informations, ou en interagissant avec eux (médias sociaux, marketing par courriel), vous vous démarquez de la concurrence.

L’inbound marketing  sans référencement est inutile car cela signifie que votre excellent contenu risque de ne pas être trouvé rapidement ou de manière suffisamment fiable pour faire la différence. Le référencement sans L’inbound marketing  est inefficaces car les clients peuvent et vont quitter des sites Web qui ne répondent pas à leurs besoins, quel que soit leur classement. 

A Propos De l'Auteur

Patrice Krysztofiak

Programmeur de formation, j'en suis venu au référencement naturel pour promouvoir mes propres logiciels. De fil en aiguille j'en suis arrivé à proposer des prestations de référencement à mes proches, puis mon activité s'est progressivement transformée jusqu'a devenir une agence de référencement naturel.Vous pouvez aussi me contacter par téléphone au 06.26.96.55.45