Google Ads (anciennement AdWords) est un levier marketing puissant et efficace. A condition de savoir l’utiliser correctement !

Mal exploité, l’outil peut devenir un gouffre financier qui ne vous rapportera aucun client. Voilà pourquoi il est important d’avoir quelques connaissances de base sur Google Ads avant de lancer la diffusion de sa première campagne.

Ces connaissances de base, c’est l’objet de cet article. Nous allons détailler les 5 étapes à remplir pour réussir votre première campagne sur Google Ads. Après la lecture de cet article, vous serez capable de lancer une première campagne performante qui vous permettra d’atteindre vos objectifs !

Prêt à utiliser Google Ads comme un expert ?

Alors commençons par la première étape, fondamentale : celle du choix des mots-clés !

1. Comment choisir vos mots-clés ?

Google Ads repose sur un principe simple : celui de diffuser des annonces lorsque les google adsmots-clés que vous avez intégrés à votre compte sont saisis par un internaute sur Google. Et cet internaute doit être votre cible.

D’un point de vue purement marketing, vous avez un produit ou un service à vendre. Votre cible, c’est la personne ou l’entreprise qui pourra présenter un intérêt pour ce service ou ce produit parce que ce dernier répond à son besoin.

Sur Google Ads comme sur n’importe quel canal marketing, vous devez veiller à vous adresser exclusivement à votre cible. Dans le cas contraire, vous risquez de dépenser de l’argent inutilement en attirant des clics d’internautes qui ne manifesteront pas d’intérêt pour votre produit ou service. Dommage, n’est-ce pas ?

Alors, comment s’adresser exclusivement à notre cible sur Google Ads ?

Comment s’adresser à sa cible ?

En choisissant les bons mots-clés, autrement-dit, ceux qui sont potentiellement saisis par un internaute à la recherche de votre produit ou service.

Mettez-vous dans la peau de votre cible : qu’est-ce qu’elle pourrait saisir dans un moteur de recherche pour trouver votre produit ou service ? Quelle est son intention précise lorsqu’elle saisit ce mot-clé ?

Prenons l’exemple d’une boutique en ligne d’accessoires de sport. A votre avis, qu’est-ce que la cible de cette boutique pourrait saisir dans un moteur de recherche :

  • sport
  • accessoire sport
  • raquette tennis

La première réponse n’est pas correcte : le mot-clé “sport” est en effet trop large, trop générique ! Ce mot-clé peut très bien être saisi par quelqu’un qui recherche les résultats sportifs, à s’inscrire à un club de sport ou encore à lire la presse sportive. En bref, de nombreux internautes ne seront pas intéressés par nos produits. Ils ne constituent pas notre cible et faire apparaître notre annonce n’est dans ce cas pas pertinent

Les deux autres termes sont plus précis : un internaute qui saisit “accessoire sport” exprime un besoin. Le mot-clé “raquette tennis” est encore meilleur dans notre cas puisqu’il décrit précisément un produit.

La question que vous vous posez maintenant est : comment trouver ces mots-clés ? C’est le sujet de notre prochaine partie !

Comment trouver les bons mots-clés ?

La première étape dans votre recherche est très simple et ne demande que deux outils : un papier et un crayon !

Commencez à lister les premiers mots-clés qui vous viennent en tête pour décrire votre produit ou service. Inutile d’en lister des centaines : une petite dizaine suffira la plupart du temps !

Cette première liste de mots-clés constituée, vous allez pouvoir utiliser un outil très pratique et efficace. Cet outil, intégré à Google Ads, s’appelle le Planificateur de mots-clés ou Keyword Planner. Vous pourrez y accéder en cliquant sur l’icône “Outils” dans votre compte Google Ads.

Vous allez pouvoir intégrer vos premières idées de mots-clés notées sur un papier au Planificateur de mots-clés. L’outil va vous donner des suggestions, des mots-clés connexes. C’est très pratique et ça permet de trouver des mots-clés auxquels on n’aurait pas pensé par nous-même ! Attention cependant, les mots-clés proposés ne sont bien sûr pas tous pertinents. A vous de les choisir avec précision, toujours en réfléchissant à ce que votre cible serait à même de chercher avec Google.

Une fois les mots-clés intéressants sélectionnés dans le Planificateur de mots-clés, vous allez pouvoir passer à la deuxième étape : leur hiérarchisation !

2. Adoptez la bonne hiérarchie

La première étape remplie, vous avez maintenant une liste plus ou moins conséquente de mots-clés sur lesquels vous souhaitez positionner votre annonce.

Ces mots-clés, rappelons-le, sont censés être saisis par votre cible sur Google ! Veillez, avant de passer à cette deuxième étape, à supprimer les mots-clés trop génériques et vagues qui pourraient être saisis par des internautes ne présentant pas d’intérêt dans votre produit ou service.

Disposer d’une belle liste de mots-clés, c’est bien. Mais vous devez certainement vous demander comment exploiter cette liste “en vrac”. Et bien il va falloir faire du rangement, ou plus précisément “hiérarchiser” vos mots-clés.

Créez des campagnes

Dans votre compte Google Ads, vous pourrez créer des campagnes. Il faut imaginer ces campagnes comme les rayons d’un supermarché. Alors qu’un rayon vient regrouper des produits similaires, une campagne va venir regrouper des mots-clés connexes. Si vous êtes un ecommerce de prêt-à-porter, il y a toutes les chances à ce que vous créiez des campagnes pour des catégories de produits différents :

  • Chaussures
  • T-shirts
  • Chemises
  • Pulls

Créez des groupes d’annonces

Sous ces campagnes existe des “groupes d’annonces”. Ce sont les “sous-catégories” des campagnes qui vont venir regrouper des mots-clés encore plus proches dans la campagne. Dans notre campagne “Chaussure”, par exemple, nous pourrions venir créer les groupes d’annonces suivants :

  • Baskets Homme
  • Baskets Femme
  • Chaussures Cuir Homme
  • Chaussures Cuir Femme

Vous avez l’idée ? Construire des campagnes et des groupes d’annonces se fait un peu à la manière de l’arborescence d’un site internet !

Revenons à votre liste de mots-clés “en vrac”. Votre objectif maintenant est de regrouper les mots-clés connexes pour dégager des grandes catégories que pourraient constituer nos campagnes. Une fois ces grandes catégories constituées, on peut identifier des sous-catégories (les groupes d’annonces) pour regrouper les mots-clés les plus proches.

Des outils très simples

L’outil idéal pour cet exercice ? Un tableur Excel où vous allez copier-coller les mots-clés connexes dans les mêmes colonnes. L’utilisation d’une carte mentale peut aussi s’avérer utile pour s’y retrouver dans l’architecture de votre compte.

A l’issue de cette deuxième étape, vous avez normalement défini des campagnes et des groupes d’annonces qui accueillent des mots-clés connexes. Vous avez au moins un tableur Excel où ces mots-clés sont rangés par colonnes. Pour les comptes les plus complets, vous pouvez aussi vous appuyer sur une carte mentale.

3. Rédigez des annonces puissantes

Vous avez sélectionné les bons mots-clés. Vous avez rangé ces mots-clés dans des campagnes et des groupes d’annonces.

Il reste maintenant à rédiger vos annonces !

Un groupe d’annonces accueille deux éléments :

  • Les mots-clés, déjà sélectionnés à cette étape
  • Les annonces – qu’il nous reste à rédiger

Sur le réseau de recherche, une annonce intégrée à un groupe d’annonces est diffusée lorsque un mot-clé de ce même groupe d’annonces est saisi par l’internaute.

Sur le réseau de recherche de Google, une annonce est uniquement composée de texte. Exit les images et vidéos qui sont réservées aux campagnes Shopping, au réseau Display et aux campagnes vidéo sur YouTube.

Une annonce textuelle, c’est deux choses (ou plutôt cinq) :

  • 3 titres de 30 caractères chacun
  • 2 descriptions de 90 caractères chacune

Vous avez au total 270 caractères pour parler de votre produit ou service.

Commençons par parler du plus important : les titres.

Les titres : l’élément le plus important de votre annonce

Les titres de votre annonce sont les éléments les plus visibles. Ils sont aussi les plus lus !

Affiché sous forme de lien, c’est l’élément le plus cliqué dans une annonce Google Ads.

Votre titre doit être convaincant. Il doit surtout faire comprendre à l’internaute que vous répondez à son attente, à son besoin. Pour ce, rien de plus simple que de reprendre le mot-clé sur lequel vous souhaitez positionner cette annonce. C’est la meilleure façon de rendre votre annonce pertinente.

On peut aussi intégrer dans le titre un appel à l’action : Consultez, Découvrez, Téléchargez… Un verbe qui va indiquer à l’internaute quelle est la prochaine étape à réaliser sur votre site internet.

N’hésitez pas non plus à intégrer des chiffres dans votre titre, notamment une promotion en euros ou en pourcentage : -“50 %”, “Économisez 15 €”, etc.

Bref : s’il y a bien un endroit où il faut mettre le paquet, c’est votre titre !

Mais bien sûr, le titre n’est pas seul. Il est accompagné de deux descriptions.

Les descriptions

Les descriptions de vos annonces vont venir étayer vos titres.

Une description, c’est 90 caractères. Multiplié par deux, vous avez 180 caractères à votre disposition pour vanter votre produit ou service !

Comme le titre, il est important de rappeler le mot-clé que vous visez dans votre description. N’hésitez pas à le citer une nouvelle fois pour faire comprendre à l’internaute que vous répondez à son besoin et que ce que vous proposez est pertinent.

La description peut aussi être l’endroit où intégrer votre proposition de valeur : qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Qu’est-ce qui fait que vous êtes meilleur ? Ce peut être votre expérience, votre prix, la durabilité de votre produit, les frais de ports offerts… Toutes ces petites choses qui vous rendent uniques et qui vont donner à l’internaute de cliquer sur votre annonce !

Les extensions d’annonce

Quand il n’y en a plus, il y en a encore !

Vous avez écrit vos trois titres et vos deux descriptions. Il est encore possible d’ajouter des informations à votre annonce avec les extensions d’annonces.

Des extensions d’annonces, il en existe de plusieurs types, notamment :

  • Les extensions d’accroche
  • Les extensions de lieu
  • Les extensions d’appel
  • Les extensions d’extraits de site
  • Les extensions de promotion

Toutes ces extensions visent à présenter une information supplémentaire. Elles s’affichent la plupart du temps sous l’annonce.

L’extension d’accroche va par exemple vous permettre d’ajouter des petits extraits de texte supplémentaires. Vous pouvez les utiliser pour rappeler les points forts de votre offre.

L’extension de lieu va faire apparaître une adresse.

marketing predictifQuant à l’extension d’appel, elle affiche logiquement un numéro de téléphone. Au clic sur ce numéro depuis un téléphone, le mobinaute est redirigé vers son application pour directement passer un coup de fil. Pratique !

D’autres extensions sont plus spécifiques, comme celle de promotion qui va vous permettre d’afficher une remise en euros ou en pourcentage dans votre annonce.

A vous d’explorer les différents formats d’extensions d’annonces pour sélectionner les plus pertinents pour votre activité !

Vous avez déjà rempli pas mal d’étapes dans la configuration de votre première campagne sur Google Ads. Après avoir sélectionné les mots-clés et adopté une hiérarchie efficace, vous avez écrit vos premières annonces – percutantes, bien sûr !

Reste maintenant une étape importante : celle des stratégies d’enchères et du budget

Choisir votre budget et votre stratégie d’enchère

Vaste sujet qu’est celui du budget et de la stratégie d’enchère !

Il faut d’abord savoir faire la différence entre ces deux éléments. Commençons par définir ce qu’est le budget.

Le budget de votre campagne Google Ads

Le budget se définit au niveau de la campagne.

C’est la somme que vous êtes prêt à dépenser quotidiennement.

En fixant un budget de 10 €, vous dépenserez en moyenne 10 € par jour soit environ 300 € par mois. Google s’efforce de ne pas dépasser le montant lissé sur le mois mais peut parfois dépenser un plus de 10 € quotidien.

La stratégie d’enchère

La stratégie d’enchère, comme le budget, est sélectionnée au niveau de la campagne.

La stratégie d’enchère va périmétrer la façon dont Google Ads fixe vos enchères. On parle aussi de “Coût par clic” (ou CPC), soit la somme que vous êtes prêt à dépenser pour un clic.

Au lancement d’une première campagne, vous avez le choix entre deux options. Google vous propose de soit :

  • Privilégier le nombre de “conversions”
  • Privilégier le nombre de clics

Une fois votre stratégie d’enchère sélectionnée, les algorithmes de Google se chargent du reste pour maximiser ce que vous sélectionnez.

Maintenant que vous savez faire la différence entre un budget et une stratégie d’enchère, la question est : comment les choisir ?

Comment choisir un budget et une stratégie d’enchère

Sur Google Ads, il n’y a pas de minimum en ce qui concerne votre budget.

Pour autant, dans certains secteurs concurrentiels, avoir un budget trop faible va se révéler handicapant. Vous ne pourrez pas diffuser suffisamment votre annonce pour capter un nombre de clics intéressant et donc de potentiels clients.

Pour fixer son budget, un outil dont nous avons déjà parlé peut se révéler une nouvelle fois utile à cette étape : le Planificateur de mots-clés.

Vous l’avez peut-être remarqué mais cet outil permet d’obtenir une estimation du Coût par clic pour chaque mot-clé.

Si vous souhaitez obtenir un niveau de trafic suffisamment intéressant, il suffit de multiplier ce Coût par clic par le nombre de clics visé et vous obtenez une première estimation de budget.

N’oubliez cependant pas que tous les chiffres donnés par le Keyword Planner sont des estimations. La réalité pourra s’avérer différente une fois vos campagnes diffusées !

Pour le choix de la stratégie d’enchère d’une première campagne, nous vous conseillons de choisir “Maximiser les clics”. En effet, pour la stratégie d’enchères qui vise à maximiser le nombre de conversions, Google va avoir besoin d’un historique. Or, c’est votre première campagne – vous n’avez donc pour l’instant aucunes données permettant à Google d’ajuster vos enchères !

Bien sûr, même une fois que votre campagne est lancée, vous avez la possibilité de modifier votre stratégie d’enchère. Sur Google Ads, rien n’est irréversible !

Il ne nous reste plus qu’une seule étape à remplir avant de lancer votre première campagne optimisée sur Google Ads : son paramétrage.

Paramétrez votre campagne correctement

Les paramètres d’une campagne recouvrent plusieurs choses. Nous allons nous intéresser ici aux zones géographiques et au calendrier de diffusion.

Diffuser vos annonces aux bons endroits

C’est une erreur souvent commise sur Google Ads : une diffusion géographique trop large.

Prenons l’exemple d’un organisme de formation. Celui-ci ne propose ses services que dans le Grand Ouest de la France. Faire déplacer ses formateurs plus loin lui ferait perdre de l’argent.

Dans le cas de cet organisme de formation, inutile de diffuser des annonces dans toute la France, donc ! Veillez à l’étape de la configuration de votre campagne à ne sélectionner que les zones géographiques qui vous intéressent.

Pour configurer une zone géographique, on peut soit :

  • Sélectionner une ville
  • Sélectionner une région
  • Sélectionner un pays
  • Définir un rayon autour d’un point géographique choisi

Diffuser au bon moment

Reprenons l’exemple de notre organisme de formation. Ce dernier ne propose ses services qu’aux professionnels. Dans son cas, il serait intéressant de ne diffuser ses annonces que du lundi au vendredi, sur les horaires de travail. Ceci évitera à des particuliers curieux de cliquer sur ses annonces !

Pour choisir les jours de la semaine et horaires auxquels vous souhaitez diffuser vos annonces, il faut accéder au “Calendrier de diffusion”, au niveau de la campagne.

Depuis ce calendrier de diffusion, vous pourrez paramétrer les jours et heures de diffusion de vos annonces.

Pour les utilisateurs les plus avancés, il est même possible d’ajuster ses enchères à la hausse ou à la baisse selon le jour de la semaine et l’heure de diffusion !

Votre première campagne est prête !

Félicitations !

Vous êtes passé par toutes les étapes nécessaires à la bonne optimisation de votre première campagne Google Ads :

  1. La sélection de mots-clés
  2. La hiérarchisation de ces mots-clés en campagnes et groupes d’annonces
  3. La rédaction d’annonces efficaces
  4. Le choix de votre budget et de la stratégie d’enchère
  5. Enfin, le bon paramétrage de votre campagne

Il ne vous reste plus qu’à lancer la diffusion et surveiller les premiers résultats.

Retenez que la réussite d’une campagne Google Ads tient également dans sa gestion et son optimisation. Vous pouvez le faire vous même à condition d’en avoir le temps. Dans le cas contraire, il est préférable de se faire accompagner par une agence spécialisée.

Vous êtes maintenant prêt-e à atteindre vos objectifs avec Google Ads !

A Propos De l'Auteur

Patrice Krysztofiak

Programmeur de formation, j'en suis venu au référencement naturel pour promouvoir mes propres logiciels. De fil en aiguille j'en suis arrivé à proposer des prestations de référencement à mes proches, puis mon activité s'est progressivement transformée jusqu'a devenir une agence de référencement naturel.Vous pouvez aussi me contacter par téléphone au 06.26.96.55.45