La spam team de Google à force de voir le mal partout, a créé des filtres dans tous les sens, contenu dupliqué, contenu de faible qualité, liens de faibles qualité, profil de liens trop optimisé, taux de rebond trop important, etc.. l’imagination des ingénieurs de l’équipe anti spam est sans limite à ce sujet…

Au début de l’existance de Google, les référenceurs utilisaient les “failles” de l’algorithme pour faire monter des sites, mais dorénavant, certains référenceurs sans pitié ( devrait on les appeller des “déréférenceurs” ? ) utilisent les filtres mis en place afin d’exterminer des sites qui occupent de trop bonnes places dans les SERP ( Search Engine Result Page -> Page de Résultats de Moteur de Recherche ).

La technique de negative SEO la plus connue est bien entendu le spam de liens ancrés sur un concurrent, cette technique redoutable présente toutefois un danger majeur, il est parfois possible de remonter jusqu’a celui qui a envoyé l’attaque, de plus, il est possible de désavouer les liens au fur et à mesure de leur apparition, et dans les secteurs concurrenciels, la surveillance de backlinks est presque devenue un nouveau métier, tous les matins les référenceurs jettent un coup d’oeil dans webmastertools et ahrefs pour voir les nouveaux liens entrants… Google nous a rendu totalement paranoïaques !

La nouveauté : le NSEO sans lien !

C’est le référenceur polonnais Bartosz Goralewicz qui nous fait une belle démonstration avec preuves irréfutables sur son blog en anglais ( source https://goralewicz.co/blog/negative-seo-with-no-backlinks-a-case-study/ ) , son client jusqu’alors bien placé a commencé une descente aux enfers incomprehensible, aucun nouveau lien entrant, aucune activité suspecte. Il a donc commencé a décortiquer les logs du serveurs et ce qu’il a découvert est totalement DINGUE  ! Le serveur de son client se faisait saturer d’activité d’environ 2 heures du matin à  5 heures, au moment du passage du Google Bot ! Des robots venaient faire ralentir le site en question en provoquant de l’activité factice de basse qualité, comme par exemple des visites ultra courtes, des téléchargements à répétition de médias afin de faire ramer le serveur etc.

L’intuition de Bartosz Goralewicz :

“It looked like a CTR bot was programmed to search their terms and click on results except for their site. It created a false SERP bounce rate, diluting brand signals and letting competitors take their position in SERPs.”

“C’est comme si un robot de clic était programmé pour rechercher des termes précis et cliquait sur les résultats afin de créer un faux ratio de rebond dans les recherches, ce qui à dilué les signaux de la marque de mon client et fait monter les sites concurrents”

Comme cette théorie semblait complétement dingue à Bartosz, il a pris son courage à deux mains et il a programmé un bot qui réalisait exactement cette action, mais cette fois sur un de ses sites personnels ! Il a donc décidé de cibler son propre blog et de s’auto saboter sur l’un de ses termes les plus recherchés : “Penguin 3.0”

Son robot recherchait donc google sur “penguin 3.0” et cliquait sur des sites aléatoires, mais en aucun cas le sien  ( https://goralewicz.co ) . Ce qui a eu pour effet de réduire drastiquement son CTR ( Click Through Rate ).

Le résultat de ce test fut sans appel, son site a reculé significativement, peu à peu, comme si il était saigné lentement, se vidant peu à peu de son précieux sang…

On peut donc déduire de ce test que les données comportementales sont vitales pour un bon classement sur Google.

Bien entendu si j’avais l’esprit un peu tordu, je me dirai que bon nombre d’entreprises ont des robots de navigation qui augmentent aussi le CTR artificiellement et simulent des internautes… Mais ce sera le sujet d’un autre article 😉 Le jeu du chat et de la souris avec Google ne fait que commencer semble t’il !

Duplication de contenu – une autre technique “presque invisible”

Dès lors que l’on joue dans un secteur relativement monétisable, les coups bas pleuvent, et c’est ce qui est arrivé à une personne qui souhaite malheureusement rester anonyme. Elle s’est littéralement fait piller son excellent contenu unique par des boutiques étrangères qui ont automatiquement créé des dizaines de sites “satellites”, ce qui a instantannement créé un volume de contenu dupliqué qui a alerté Google qui lui a infligé une pénalité manuelle pour “spam agressif”, alors qu’en fait la petite boutique n’y était pour rien, heureusement pour elle, elle a fait des pieds et des mains pour prouver son innocence, et cela a fonctionné, la pénalité a été levée…

Je ne sais pas comment les équipes de Google pourront lutter contre ces attaques insidieuses, en tous les cas leurs ingénieurs ont du pain sur la planche en ce qui concerne la détection de “vrais faux signaux”…

 

A Propos De l'Auteur

Patrice Krysztofiak

Programmeur de formation, j'en suis venu au référencement naturel pour promouvoir mes propres logiciels. De fil en aiguille j'en suis arrivé à proposer des prestations de référencement à mes proches, puis mon activité s'est progressivement transformée jusqu'a devenir une agence de référencement naturel.Vous pouvez aussi me contacter par téléphone au 06.26.96.55.45

10 Comments

  • Salut Patrice,

    Je trouve cela tout de même dingue que quelqu’un puisse agir aussi facilement pour flinguer ton référencement, alors que c’est si difficile d’arriver à quelque chose de positif.
    Je crois qu’il y a franchement des coups de boule qui se perdent … et je ne plaisante qu’à moitié!

    Amicalement,

    Bruno

    • Quand on est geek ce sont des coups de bool 🙂 . Mais oui ça fait peur, surtout que programmer un tel bot est un jeu d’enfant, pas besoin d’avoir un bac +10.

    • C’est compréhensible, j’ai moi même longtemps hésiter avant de rédiger ce billet, mais bon, il faut quand même que les gens sachent que ce genre de pratiques existent, et que personne ( à par les sites en listes blanches ) n’est à l’abris d’une attaque néfaste…

  • Bonjour,

    Décidément, le looser de service qui ne parviens pas à te battre à la loyal ne recule devant rien pour créer du tord, c’est vraiment triste ce monde ou chacun à le droit de vie ou de mort sur un site… Comme si google ne suffisait pas !

    Merci pour cet article Patrice même si je suis de l’avis de Fabrice, je connais plusieurs méthodes pour plomber des sites mais j’en parle jamais, justement pour ne pas donner des idées au “mauvais joueurs”.

    Cordialement
    Jimmy

    • Oui mais bon si personne n’en parle, Google ne fera jamais rien contre cela, il faut aussi que nous indiquions aux équipes de Google des failles potentielles dans leur système, si personne ne le fait ça ne les aidera pas à améliorer leur algorithme… Et ce n’est pas une information ultra secrète puisque c’est publié sur de nombreux sites en anglais ( je lis beaucoup l’actualité SEO étrangère ).

  • Re Patrice et merci pour ta réponse.

    En effet, j’ai remarqué, aussi que les sites étranges avaient en général beaucoup d’avance au niveau des informations SEO (mais pas que…) Par contre je suis encore dubitatif sur le fait que google vienne nous lire, en tout cas, si c’est le cas, je plains celui qui s’inflige cette corvée sur mes sites avec la qualité de mon orthographe.
    Bref, j’espère que bientôt tu pourras écrire un article titré : Référencement POSITIF sans lien – c’est possible !

    Cordialement
    Jimmy

    • Hahaha, oui il suffit de lire entre les lignes de cet article pour voir que le référencement positif sans lien est possible, en utilisant les mêmes techniques :). Pour ce qui est de la parano, c’est certain, Google surveille les blogs de référencement, en fait ils surveillent tout, ce n’est pas big brother pour rien !

  • Hello,
    Oui effectivement il faut bien lire entre les lignes pour voir que le ref est possible dans un futur pas loin avec et sans liens aussi, mais ce qui est important ce que les référenceurs qui acceptent de changer rapidement de mentalité/technique vont être les premiers qui profitent avant que Google serpente vers d’autres solutions anti-référenceurs.

    Un article intéressant ! merci Patrice

    • Exactement, le punk seo ( faire monter un site jetable, avec des techniques qui marchent à un instant T ), est toujours très profitable dans certains secteurs… Mais l’étau se resserre…