Optimiser l’utilisation d’AdWords : focus sur le Broad Match Modifier

Google est devenu un leader de la publicité sur internet grâce notamment à la qualité de sa régie publicitaire AdWords. Parmi les facteurs qui ont contribué au succès d’AdWords figure l’existence de méthodes permettant d’optimiser la pertinence entre une annonce et les mots clés utilisés par l’internaute. Cet article est focalisé sur une de ces méthodes : le Broad Match Modifier ou BMM.

Comment fonctionne AdWords ?

Les premiers résultats d’une recherche Google peuvent être des publicités, mises en avant exprès par le moteur de recherche à la demande d’un annonceur. Ce dernier rémunère alors Google lorsque l’internaute clique sur le lien et visite le site. Ce service s’appelle AdWords, une contraction des mots Advertisement et Words. Son objectif est de proposer des publicités concordant le plus avec la recherche de l’internaute afin de maximiser les chances de clic.

C’est l’annonceur qui définit les mots clés pour lesquels il souhaite que sa publicité, en l’occurrence un lien vers un site web, soit susceptible d’apparaitre en tête des résultats de recherche. Il a également la possibilité d’employer certaines méthodes pour limiter ou étendre les variantes acceptables de ces mots clés (synonymes, déclinaisons genre/nombre, même champ lexical, etc.). Une de ces méthodes est le Broad Match Modifier (BMM). La publicité peut donc concorder avec de nombreuses variantes et recherches associées, ou à l’inverse n’apparaitre que lorsque des mots clés très précis sont utilisés par l’internaute. Dans ce deuxième cas de figure, la publicité qui apparait est très ciblée, et les taux de clic augmentent considérablement.

En quoi consiste le Broad Match Modifier ?

Lorsque l’annonceur choisit les mots clés associés à sa publicité, l’option par défaut des variantes acceptables est le Broad Match. Autrement dit, de nombreuses variantes de mots clés sont acceptées, ce qui augmente la fréquence d’apparition de la publicité. Mais les concurrents de l’annonceur seront également plus nombreux, et les chances de clic ne sont pas optimisées.

Afin de limiter les variantes acceptées, l’annonceur peut accoler le signe « + » devant un mot pour que sa publicité n’apparaisse que lorsque l’internaute utilise précisément ce mot ou des variantes très proches excluant les synonymes et les recherches associées. Par conséquent, l’étendue des variantes acceptées est « modifiée », c’est-à-dire rétrécie, d’où le terme Broad Match Modifier.

 

Optimiser l’utilisation d’AdWords : focus sur le Broad Match Modifier
1 (20%) 1 vote