Le cocon sémantique, invention de Laurent Bourelly est arrivé en plein traumatisme de netlinking. Mais pour les très petites entreprises, la mise en place d’une telle solution est fastidieuse et onéreuse, alors est il possible de se positionner sans cocon sémantique ?

Afin de tester un « positionnement à l’ancienne », j’ai donc créé cette page, qui n’est pas poussée par un maillage interne massif. Voici donc un exemple de cocon sémantique totalement farfelu !

Voici la solution pour se placer sans cocon sémantique

1 : Insérer une image de cocon


2 : attendre l’éclosion.

Plus sérieusement, pour se positionner sur Google et autres moteurs de recherches, il est nécessaire de disposer de pages de contenus solides. Copier les description fournisseurs ne suffit plus. Il faut travailler ses pages produits avec soin. Le robot de google aime le contenu, il vous faut donc rédiger des romans pour faire plaisir à un robot. Insérer de belles images est aussi nécessaire, il faut qu’elles soient de préférence uniques.

3 : créer du bon contenu

Créer du beau contenu unique coûte du temps, donc de l’argent, mais la récompense est au bout de l’effort. Par exemple pour cet article, je baratine afin d’allonger mon texte au maximum, car je n’ai vraiment pas grand chose à dire sur ce sujet, j’aurai bien entendu pu vous donner la définition du cocon sémantique pour faire une page encore plus longue. D’ailleurs la voici :

Définition du cocon sémantique

Le cocon sémantique est un ensemble de pages web savamment agencées de façon à manipuler l’algorithme de Google.

 

Il faudra en faire de même pour vos pages produits, tout en laissant de la matière dans votre texte. Ce n’est pas une tâche facile, mais elle est pourtant nécessaire afin que votre site internet puisse se placer en haut des résultats naturels des moteurs de recherches.

 

3: intégrer une vidéo de cocon

Le fait d’intégrer des vidéos permet à google de détecter que l’internaute reste longtemps sur votre page, c’est une technique très efficace pour satisfaire la soif d’analyse du très célèbre google-bot. A vous de réaliser de belles vidéos de démo de vos produits, vous pourriez même être surpris de récupérer du trafic en provenance de Youtube et Dailymotion !

Faut il structurer des sections de son site en silo ?

En fonction de la concurrence de votre secteur, le siloing peut être nécessaire (mais pas obligatoire). SitePenalise.fr n’est pas du tout structuré, c’est un vaste chantier qui grandit en permanence, sans réelle structure pensée à l’avance. Est ce que cela empêche son bon référencement naturel ? Libre à vous de juger, mais si vous m’avez trouvé vous avez déjà la reponse à la question…
A vous de jouez, calquez mon exemple de cette page de « cocon sémantique factice » et faites monter vos pages dans les résultats naturels. Sachez toutefois que greffer un cocon sémantique sur wordpress ou un e-commerce de type prestashop représente une masse de travail significative et que sans formation adéquate il est difficile de réaliser une structure de cocon sémantique efficace…

Peut on se positionner sans cocon sémantique ?
4.3 (86.67%) 6 votes

12 thoughts on “Peut on se positionner sans cocon sémantique ?”

  1. Je me permets un petit commentaire car je vois que tu n’as pas utiliser certains termes qui devraient aider le moteur pour la partie cocon, du moins. Donc, allons-y : la phalène, qui est une espèce de papillon (de l’ordre des insectes), dont la larve est une chenille, se transformera alors en chrysalide pour devenir un jour un magnifique imago.
    Avec ce joli champ lexical, si tu rankes pas, je comprends pas ! 🙂

  2. Ça sent clairement le gros test SEO ou bien le défi ^^ Et te connaissant un peu maintenant, il y a de grandes chances pour que ça marche !

  3. La question posée a le mérite d’être simple. La réponse encore plus : oui. On peut en effet se positionner avec sémantique, avec les silos, avec les balles ou les bulles, avec tout ce qui ressemble de près ou de loin à un récipient à LinkJuice… Perso je préfère de loin ne pas trop surfer sur la vague car j’ai entendu dire par un pote d’un ami de mon cousin Périgourdin (c’est pour la rime) que Google allait prochainement sanctionner cette pratique… Alors, à quand un cocon pénalisé ?

  4. Bonjour,

    Je pense que pour être complet il manque une reference au papa du cocon sémantique : Laurent Bourrelly.

    Voilà avec ça je pense que cette page peut ranker un peu mieux.

    😉

  5. 1ère page et bien placé bravo, mais pour compléter le sujet est-ce que cette page cocon sémantique se positionne sans backlinks externes et est-ce qui si on ajoute un texte thématisé en tout cas sémantiquement pertinent elle pourrait grimper encore?

    Curieux de savoir ce qu’il en est, cela dit il y a un petit biais dans ton test, car la page est tout de meme liée dans un environnement sémantique pertinent, donc véritable cocon il y a, la question est est-ce un bon ou un mauvais cocon sémantique. Ce qui est intéressant dans ton texte c’est la réalisation de grappe sémantiques sans l’utilisation d’un outil de mindmapping tel que mindmeister ou freemind. Pour construire un cocon les cartes mentales sont d’une aide précieuse.

    Bien sur ne pas oublier que le cocon sémantique n’est pas qu’une tactique SEO ou de linking, c’est aussi du marketing car les catégories de besoins elles memes peuvent former des grappes sémantiques, bref plusieurs mini sites explorables en silos. Glissement sémantique, Laurent Bourrelly, référencement naturel, pertinence thématique, Google bot, liens thématisés, liens sortants, pages mères et pages filles sont tous des acteurs du cocon sémantique.

Comments are closed.